Première Popote :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première Popote :

Message par Ama le Jeu 22 Sep - 19:47

bienvenue à la première popote, je vous laisse popoter pendant que je fais le logo
avatar
Ama
n°1 superstar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lapopoteroulante.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Raptor Jésus le Jeu 22 Sep - 20:08

Vous étiez bien installés dans votre siège, suivants un cours de latin ; la-quoi ? Exactement. Ce qui vous maintenez éveillés ? Vos suppositions quand à la sexualité douteuse de votre enseignant, ses mimiques, et son talent pour vous interroger en plein séance d'intimité : quel barbare, pas un instant pour soi !
Vous suiviez donc ce cours comme vous auriez pu en suivre un autre, puis... Vous êtes morts. C'est triste.

Heureusement ce RP a pour but de vous permettre de revivre, et de profiter du monde tel qu'il est une fois détruit pour de joyeuses sauteries entre amis, seul, ou à plusieurs et sans aucun complexes. Vous aviez des tendances frontistes ? Vous étiez le nazi de votre classe ou la pouffe ? Très bien ! Vous pouvez être un nazi zombi comme les adore les films médiocres, ou un robot nazi : même succès. Une succube ? Très bien ! Vous risquez de toute façon d'en rencontrer ! Il serait cependant, fâcheux, et sans doute assez peu judicieux de vous entretuer avec vos compagnons dans ce monde ravissant ! Un beau jardin de ruines, de cendres, de flammes et d'os. Avec des démons aussi, et d'autres survivants ; amazing !

Où êtes-vous ? Qui sait ! Une ville, c'est déjà ça non ? Grande, peut-être une capitale ! Ou un village qui sait ? Au final ! Poil ou Paris, quelle différence ! Vous trouverez par le plus grand des hasards scénaristiques, d'autres personnes avec lesquelles discuter, ou vous mettre sur la gueule. Compenser votre vie blasée peut-être ! Ou satisfaire votre sexualité toujours pas satisfaite passé les 45 ans ! Vivez ! Profitez de l'infini des possibles ! Ça ne durera qu'un soir.

Ceci était un message sponsorisé par votre ami d'en haut : YHWH

Raptor Jésus

Messages : 5
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Pasdimagination.com le Jeu 22 Sep - 20:23

Nous étions donc en cours de latin, et si je dis nous, c'est parce que je n'ai aucune idée de qui; même le je qui me désigne n'a d’intérêt que de diminuer les confusions scénaristiques possibles, quand bien même ledit scénario n'est pas très....eh bien, y'en a-t-il seulement un pour commencer ?
Le cours de latin, qui n'avait jamais été une langue aussi vivante- et les âmes corrompues trouveront certainement quelque blague graveleuse à faire sur cette dernière remarque, que nous éviterons bien sûr de préciser, histoire de pouvoir rester dans un flou total ouvert à toutes les possibilités - n'était cependant qu'un cours de latin, et nous n'avions rien de particulier à dire dessus. Vous pouvez donc sauter ce paragraphe, et si vous ne l'avez pas fait, eh bien...
En tout cas, nous étions, j'étais, mort. Pour plus de détails...mais n'avions nous pas précisé ci-dessus l'absence de scénario ?
Et dans ce nouveau monde aussi merveilleux qu'incertain, ou, pour être plus clair, merveilleux de par son vide total, de par la quantité de possibles et de créations qui n'attendaient qu'un magnifique courant imaginatif pour se développer et donner naissance à un univers incroyablement riche et d'un historique solide, où des personnalités surprenantes se côtoieraient pour animer une aventure sans précédent, véritable révolution dans le monde du récit et...
Et soyons sérieux deux minutes. C'étaient des conneries.
Mais l'avantage d'un univers RP dont tout le monde se fout et qui n'est là que pour faire du débile complet l'espace d'un soir, c'est qu'on peut raconter tout ce qui nous passe par la tête, ce qui est, vous l'auriez compris, ce qui se passe depuis le début de ce post.
Mais rendons à César, ou plutôt au narrateur sans substance de ce post, ce qui lui appartient : il s'est retenu de vous parler de la politique de colonisation de Jupiter par la race Ornithorynque.
Sur ce, assez de divagation, et mettons que le narrateur inexistant, soit dans un fauteuil, un jour, quelque part, nulle part, on s'en fout.
Et donc....

- Bonjour !

C'est sur cette réplique lambda, aussi inventive que le pseudonyme de l'écrivain de ce post lamentable, et à laquelle peut-être un jour on répondrait, que nous allons nous laisser. De toute façon, cette histoire n'a aucun sens.

Pasdimagination.com

Messages : 3
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Raptor Jésus le Jeu 22 Sep - 20:29

- Bonsoir !
Dit.. Est-ce que cela pouvait dire ? Une grande main blanche ! Un peu comme un gant. Sans doute une personne en manque d'imagination, ou un pseudo-philosophe désirant incarner un renouveau, sous un format minimaliste ! Si la main ne faisait pas la taille d'une personne. Un petit rappel à La Chose ? Ou la Main de Dieu peut-être ! Qui sait !
Quoi qu'il en soit.. La main parlait, en faisant un "coucou". La soirée commence bien. Très bien.

Raptor Jésus

Messages : 5
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

UN NOUVEAU FANTÔME APPROCHE !!!

Message par Ama le Jeu 22 Sep - 20:54



Jean-Fourchette ✨ 32 ans ✨ Fantôme


"Favete lingvis !"

Dans une terre grasse et pleine d'escargots
Je veux creuser moi-même une fosse profonde,
Où je puisse à loisir étaler mes vieux os
Et dormir dans l'oubli comme un requin dans l'onde,



Les paroles résonnent dans votre âme, telles... telles quoi, d'ailleurs ?
Vous êtes mort.
Les souvenirs peinent à revenir.
Vous ne savez plus grand chose, il vous semble.
Votre nom..?
Jean.
Jean, ça sonne bien.
Jean-Fourchette.
C'est ça.



Je hais les testaments et je hais les tombeaux ;
Plutôt que d'implorer une larme du monde,
Vivant, j'aimerais mieux inviter les corbeaux
A saigner tous les bouts de ma carcasse immonde.



Vos mains sont translucides. Vous êtes.. un fantôme ?
C'est bizarre. Vous avez l'impression que si vous vous concentrez assez fort... Vous pouvez devenir n'importe qui. N'importe quoi.
Vous levez les mains vers votre visage. Vous sentez votre visage se modifier sous vos paumes... Votre nez disparaît - non, pas Voldemort, ça fait pas assez amical - des rides partout ? La reine d'Angleterre, c'est rigolo 5 minutes, mais bon...




Ô vers ! noirs compagnons sans oreille et sans yeux,
Voyez venir à vous un mort libre et joyeux ;
Philosophes viveurs, fils de la pourriture,




Vous prenez une grande inspiration.
Qui est d'ailleurs totalement inutile, vu que vous êtes mort, et tout, et tout
Une moustache ! C'est ça qui vous faut. Ne dit-on pas qu'un baiser sans moustache, c'est comme une soupe sans sel ?
Une moustache.
Vous sentez votre assurance monter en flèche. Avec un haut bleu azur, oui... Et une petite veste noire que vous mettez au dessus de l'épaule, très casual, très correct.
Après ce petit relooking digne d'un épisode des Reines du Shopping, vous regardez autour de vous.



A travers ma ruine allez donc sans remords,
Et dites-moi s'il est encor quelque torture
Pour ce vieux corps sans âme et mort parmi les morts !




Il y a une main. Couverte d'un gant blanc. Imaginez un magicien un peu cliché, avec le haut de forme, la baguette, la colombe qui se cache dans le costume, et la main gantée de blanc. Vous l'avez ? Vous l'avez bien ?
Eh bien c'était exactement la même chose, mais sans colombe, sans baguette, sans haut de forme, et surtout sans magicien.
Ça ressemble aussi de loin, en plissant les yeux, à la main d'un curseur de souris.
Vous décidez de vous approcher, votre hardiesse complètement boosté à la testostérone que vous apporte votre moustache virile.
"Bien le bonjour !"




avatar
Ama
n°1 superstar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lapopoteroulante.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Raptor Jésus le Jeu 22 Sep - 21:00

- Bwah ! Regardez ! Cet individu.. Est.. Presque noir ! Il s'est renié ! C'est un comble enfin ! Et cette moustache.. So année 60. A moins que vous ne soyez l'un de ces acteurs pornos indiens... Je m'arrêterais à votre couleur ! Puis.. Vous êtes peut-être.. Mexicain.
Pointant au départ l'individu fort gaulé, avant de tenir un menton invisible, puis de s'agiter en l'air, pour se refermer un peu fermement sur la fin.

Raptor Jésus

Messages : 5
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Ama le Jeu 22 Sep - 21:10

Jean-Fourchette regarda avec surprise la Main.
Pour être honnête, il ne comprit qu'environ un mot sur trois. Ça fait mal, l'amnésie... D'ailleurs, qu'est ce que c'est, le mexicain ? De la bouffe ?
Enfin, c'est pas comme si j'allais me mettre à grailler dans le futur immédiat..., pensa Jean-Fou'. Mais qu'est ce que je lui réponds ? ...dois-je seulement lui répondre ?
Après mûre réflexion, Jean-Fourchette sourit de toute ses dents. "Bien le bonjour !" Répéta-t-il, en regardant fixement la troisième personne dans la pièce, ignorant totalement la Main. Il fit quelques pas, la traversant totalement - grâce à sa nature fantomatique, sans lui accorder un seul regard. "Comment vous portez-vous ?"



avatar
Ama
n°1 superstar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lapopoteroulante.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Pasdimagination.com le Jeu 22 Sep - 21:33

Puisque à peu près tout le monde essaie de définir son personnage, il est peut-être temps de décrire un peu le notre...enfin moi...enfin zut.
Charles-Henry Du Chateau dans le Ciel était un homme de cinquante deux ans et six mois, petit et trapu, assez solidement charpenté, avec un faciès rond décoré d'un nez un peu épaté et de deux yeux bruns -ne riez pas, il aurait pu en avoir trois, ou plus -  qui brillaient d'une intelligence certes pas extraordinaire mais déjà surprenante compte tenu du personnage. Il avait de courts cheveux noirs qu'il commençait légèrement à perdre au sommet du crâne, et une barbe de trois jours - le souci de mourir mal rasé, c'est qu'on est pas prêt de voir disparaître ses poils au menton - qui parvenait à dissimuler tant bien que mal une peau tannée d'assez mauvaise qualité. Ses sourcils broussailleux lui donnaient un air sévère qui contrastait avec la bonhomie de son visage joufflu, et ses lèvres serrées ne semblaient capables d'offrir que de petits sourires peu sincères.
On sentait que le passage dans l'au-delà avait légèrement perturbé le monsieur, dont le physique classique voire peu flatteur n''était guère arrangé par la tenue hautement improbable que la mort et la reconstruction aléatoire d'une enveloppe fantomatique décente lui avaient fourni; une combinaison en latex moulant jaune fluo à pois gris, renforcée aux articulations de sortes de protections arrondies vert vif, un col qui lui serrait le cou et coinçait les petits bourrelets de son double menton, et des petites bottines caoutchouteuses roses qui n'étaient pas sans évoquer l'idée étrange qu'aurait eu un styliste de faire une paire de chaussures à partir de ventouses à récurer les toilettes.
Si nous passerons sur la vie ante-mortem* de Monsieur Charles-Henry du Château Dans le Ciel parce que l'amnésie c'est pratique surtout quand le narrateur commence à fatiguer un peu et n'a pas trois heures à consacrer à son post -dans un monde honteux où on impose l'espagnol comme matière aux élèves malchanceux - nous pouvons nous contenter de dire qu'il était très certainement un bureaucrate engoncé dans sa routine étriquée, jusqu'au jour où quelques joints astucieusement placés par un pseudo-ami désireux de le faire taire cinq minutes parvinrent à le convaincre d'une vision divine dans laquelle il serait le prochain ambassadeur de l'Humanité lors d'une conquête de chou-fleurs aliens -d'où la tenue- et qui s'était magnifiquement tué en se jetant d'un immeuble dans l'espoir d'attraper une soucoupe volante.

 - Ben merde alors, déclara Charles Henry en voyant sa tête dans un miroir Deus EX Machina apparu devant lui. Y s'est passé quoi ?

Ou peut-être qu'il s'agissait d'un bureaucrate dépressif s'étant jeté d'un immeuble, et que la mort avait plus ou moins associé avec un jeune théoricien du complot mort d'une overdose. Préférons tout même penser qu'il s'agit d'un individu d'une originalité remarquable qui mit de l'inventivité dans notre pauvre et triste monde.

  - Bonjour! Répéta tout de même un Charles Henry bien élevé à son nouvel interlocuteur. J'me porte super bien, enfin j'crois. Qu'en est-il de votre personne ?


* vous l'aurez compris, il s'agit d'un pléonasme humoristique. Je le dis des fois que y'en auraient qui n'ont pas d'humour.

Pasdimagination.com

Messages : 3
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Raptor Jésus le Jeu 22 Sep - 21:38

La Main fit deux jolis tours sur elle même, pour s'aplatir contre son visage invisible ; chutant sur le sol de facto ; n'ayant pas de visage pour l'arrêter. Se redresser sur son index et son majeur comme pour marcher ; et pour marcher en effet, et rejoindre ces individus au QI de moule asthmatique.

Raptor Jésus

Messages : 5
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Ama le Jeu 22 Sep - 21:46

Jean-Fourchette gratifia le Gentleman au goût vestimentaire... pour le moins innovant - d'un grand sourire béat.

"Eeeeeh bien pour ma foi, mon ami : je me porte tout à fait bien !" puis, s'approchant du visage translucide de son interlocuteur, il souffla "Mon cher... nous ne sommes pas seuls ici. Cette main... Ecoutez, je vais être franc avec vous : je ne comprends pas un mot de ce que cette main me dit. Auriez-vous l’amabilité de me faire la traduction ? Veuillez hâter votre réponse, car cet individu s'approche de nous ! Si il est trop tard, n'ayez crainte : je me contenterai d'un signe de tête."
avatar
Ama
n°1 superstar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lapopoteroulante.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Pasdimagination.com le Jeu 22 Sep - 21:52

- Oh savez, répondit Charles Henry avec un air perplexe, j'pense juste qu'on peut pas capter c'qu'elle dit parce que, vous voyez, c'est, il faut bien l'admettre, aussi surprenant que cela puisse paraitre, une main. Et comment diable voulez-vous qu'une main vous parle ?

On notera potentiellement les petits problèmes d'élocution de Charles Henry qui peinait à se fixer sur une catégorie social.

Pasdimagination.com

Messages : 3
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Raptor Jésus le Jeu 22 Sep - 22:04

- Eh bien.. Comme ceci ! Non ?
Faisant une gestuelle de politicien dans le vide, avant de reprendre sa place de base, incertaine quand à la poursuite de cette conversation.

Raptor Jésus

Messages : 5
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Ama le Jeu 22 Sep - 22:13

"Ah !! Elle est là !! Je suis... Troublé ! Et pas dans le sens sexuel, je vous en prie !"
Jean-Fourchette passa ses doigts dans sa moustache.
"Et toi, ma belle, qu'en penses-tu ?"
Devant le manque de réponse de sa moustache, Jean-Fou' ricana nerveusement.
"Toujours le mot pour rire, ma poule !"
avatar
Ama
n°1 superstar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lapopoteroulante.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première Popote :

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum